mercredi, mars 21, 2007

Taste Monde - passez votre chemin






Un service à rendre aux lecteurs de ce blog : déconseiller formellement la fréquentation d'une boutique cave à vins à Paris, le Taste Monde (8 rue de Surène 75008 Paris).
Le concept est séduisant et a tout pour me réjouir : mettre en avant la passionnante diversité des vins étrangers dans un restaurant ouvert aux influences du monde, avec une boutique caviste attenante pour acheter de beaux flacons.
Las !
la cuisine s'avère d'une désolante banalité, cumulant tout les poncifs de l'époque (verrines, émulsions, je n'en peux plus et je suis sûr que je ne suis pas le seul) et une fâcheuse tendance à juxtaposer un maximum de saveurs dans une assiette pour faire exotique. Au final, c'est très plat, relativement prétentieux, facturé finalement plutôt cher.
Assez improbable, la salle où je déjeune est décorée d'une photo baveuse en noir et blanc d'un vague vignoble de l'hémisphère sud, qui s'étale sur toute la longueur d'un mur. Clientèle d'employés de bureaux du quartier qui semblent s'intéresser à leur assiette comme à leurs premières chaussettes.
On pourrait être indulgent et espérer une période de rodage, si la qualité des liquides nous réjouissait....très pauvre en vins italiens, allemands ou espagnols, la carte des vins fait la part belle au Nouveau-Monde et réunit de surprenantes trouvailles (Belgique, Pays-Bas, etc..). Pourqui pas. La très grande majorité des vins proviennent de domaines dont je n'ai jamais entendu parler, et je pense pourtant déguster régulièrement un quota élevé de vins étrangers. Ces gens du Tastemonde feraient-ils un incroyable travail de sélection pour apporter le meilleur aux parisiens ?
Prêt pour l'aventure et désireux de déguster un Riesling sec et minéral, je me laisse conseiller un verre de vin blanc belge dont le serveur m'assure qu'il me satisfera. A l'arrivée, j'ai dans mon verre une boisson sucrée, plate, pâteuse, qui finit très court et donne mal à la tête. Proprement imbuvable. Je persiste et tente un second verre, une syrah de l'Argentine, après m'être bien fait préciser par le sommelier que je n'aime ni l'alcool ni la lourdeur. La boisson qui m'est proposée réunit exactement ces deux caractères. Je suis atterré. L'air perpétuellement bonhomme et satisfait, Sylvain, l'heureux concepteur de ce désastre pour oenophiles qui promène sa mine réjouie en salle, me toise avec incrédulité lorsque je lui fais part de ma déception.
Le parti-pris affiché de proposer des références à très petits prix n'est tenable que si la qualité des vins est irréprochable. Or c'est tout l'inverse. Quel intérêt y a t'il à proposer des vins étrangers médiocres ? Cela ne pourra que renforcer le sentiment gaulois qu'on a le meilleur chez nous. Stratégiquement, c'est un désastre, car une fois l'effet de curiosité passé, et à moins de réorienter la gamme en mettant l'accent sur la qualité, on préferera à raison aller au bistro boire un bon beaujolais. Et le pire c'est que l'équipe du TasteMonde est convaincue qu'elle propose le meilleur parce qu'elle le sélectionne elle-même, en allant sur place...
Donc à fuir, on vous aura prévenu. Attention, il y a une seconde adresse à Issy les Moulineaux (92)

12 Commentaires:

At 1:50 AM, Anonymous Emmanuel D said...

Salut Jean Emmanuel,

Amusant ce compte-rendu que tu nous offre, dans le sens où je vais mettre en ligne dans les jours qui viennent le mien...s'agissant du TasteMonde à Issy les moulineaux.

Que je connais pourtant bien...

Moi-même déçu par les vins dégustés au verre, je suis resté dubitatif.

A bientôt,

Emmanuel

 
At 11:59 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour à ceux qui veulent parler du Taste Monde!
Je ne connais pas la qualité des vins servis à la Madeleine,ni à Issy,les mêmes forcément mais la cuisine servie et présentée n'est pas la même car le chef est différent!
Alors avant de critiquer complètement un restaurant,il faut aussi s'assurer de ce qu'on avance:la cuisine du chef RaphaËl Delouye du Taste Monde à Issy est excellente et diversifiée,et fine et moi,je conseille à tout le monde d'aller la déguster et se faire sa propre opinion avant d'écouter des âmes bien pensantes!!!!!

 
At 5:33 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour,
N'ayant pas encore pu découvrir le Taste Monde rue de Surène, je ne ferai de commentaires que sur celui d'Issy les Moulineaux. C'est une table qui me réjouit pleinement et où je trouve à chaque fois de grandes surprises ! Je passe 5 à 6 repas par semaine au restaurant depuis 15 ans, j'ai la chance de voyager dans le monde entier pour mon travail, et je trouve les commentaires de Monsieur Simond inappropriés et déplacés sur l'approche de Monsieur Albert et sur son concept. Avez-vous déjà été directeur de restaurant cher Monsieur ? Avez-vous déjà créé un concept de restauration ? Voyagez-vous dans les vignobles à la recherche de "pépites" qu'il vous plait de faire découvrir. "La critique est facile est l'art est difficile" et comme les blogs sont faits pour exprimer son opinion, je donne la mienne : le Taste Monde rue de Surène est une idée aussi bonne que celui d'Issy les Moulineaux et cela manquait cruellement dans notre paysage franco-français assez figé. Figé comme votre critique d'ailleurs... A bon entendeu, amis épicuriens et amateurs avides de découvertes, courrez AUX Taste Monde, et Salut !
Un épicurieux... grand amateur de vins !

 
At 4:10 AM, Anonymous Moujahidine said...

ca attaque sechement!A chacun son métier vous me direz! certain le font bien d'autre moins bien! Et puis les gout sont dans la nature et pas sur web. Les gens habitués aux vins français doivent apprivoiser les vins etranger meme si certains cepage sont les memes le gout differe certes, le caractere aussi. Je n'ai personnellement entendu que du bien sur le Taste Monde, deumeurant a Issy les moulineaux, j'ai plus d'echos sur celui de ma ville. Bref , je me demande juste en quoi il est bon de descendre un etablissement correctement frequenté pour le plaisir! Les gens se feront une idée d'eux memes en visitant ces restaurant, ces memes personnes n'ayant pas forcément la rigueur gustative du "Sommelier" journaliste ou reporter "oenophile" pourront surement s'ouvrir agreablement,( sans oeillères!!mais,) a humble avis, les yeux fermés, a l'univers du Taste Monde.
Pour ce qui est de l'appreciation et de la critique, de ce mr "specialiste en vins" , le travail de juge est difficile, l'equilibre est de rigueur, et l'ouverture et la justesse sont nécessaires. l'humilité ne tue pas ! rassurez vous. Et si demain tout le monde reniait, ou se foutait de votre avis vous auriez surement la meme sensation que le personnel des restaurant que vous reduisez au plus bas, c'est a dire de travailler dans le vent.

Bon courage a tous! aux bons comme au mauvais tous on doit au respect.

 
At 4:13 AM, Anonymous moujahidine said...

ca attaque sechement!A chacun son métier vous me direz! certain le font bien d'autre moins bien! Et puis les gout sont dans la nature et pas sur web. Les gens habitués aux vins français doivent apprivoiser les vins etranger meme si certains cepage sont les memes le gout differe certes, le caractere aussi. Je n'ai personnellement entendu que du bien sur le Taste Monde, deumeurant a Issy les moulineaux, j'ai plus d'echos sur celui de ma ville. Bref , je me demande juste en quoi il est bon de descendre un etablissement correctement frequenté pour le plaisir! Les gens se feront une idée d'eux memes en visitant ces restaurant, ces memes personnes n'ayant pas forcément la rigueur gustative du "Sommelier" journaliste ou reporter "oenophile" pourront surement s'ouvrir agreablement,( sans oeillères!!mais,) a humble avis, les yeux fermés, a l'univers du Taste Monde.
Pour ce qui est de l'appreciation et de la critique, de ce mr "specialiste en vins" , le travail de juge est difficile, l'equilibre est de rigueur, et l'ouverture et la justesse sont nécessaires. l'humilité ne tue pas ! rassurez vous. Et si demain tout le monde reniait, ou se foutait de votre avis vous auriez surement la meme sensation que le personnel des restaurant que vous reduisez au plus bas, c'est a dire de travailler dans le vent.

Bon courage a tous! aux bons comme au mauvais tous on doit au respect

 
At 7:17 PM, Anonymous Sylvain said...

Merci, merci et merci à nos chers clients,

Ce cher Monsieur qui nous attaque et se présente comme LE dégustateur/connaisseur, LE spécialiste des vins du monde est un Monsieur venu nous en présenter quelques uns en vue de voir nos si mauvais établissements vendre les siens. Celà, il ne l'a pas dit !! Alors je vous le dis !!
Enfin, n'accordons pas plus d'importance qu'ils n'en méritent à ceux qui ne savent que détruire à défaut de savoir, d'oser, créer, sur des fondements vrais mais à risques.
Merci à tous ceux qui ont pris notre défense, nous continuons pour vous et pour nous, car nous sommes une équipe, une famille.
Amitiés
Sylvain, un ami et créateur du Tastemonde qui vous veut du vin.

 
At 11:07 AM, Anonymous Anonyme said...

Je suis allée dans ce restaurant hier soir et j'ai été surprise par la convivialité du personnel, le décor feutré, apaisant, loin du bruit et de la sonorité habituelle des restaurants parisiens qui fatiguent (!). La cuisine est recherchée avec un concept certes me faisant penser étroitement à celui de G. Choukroun mais étonnant tout de même... Le vin reste une découverte et finalement, n'est-ce pas là l'intérêt de tout épicurien ? A bon entendeur...

 
At 12:03 PM, Blogger Jean-Michel said...

Je Suis client du taste monde des (Agence 3sens) et je recommande à tous les lecteurs d'aller un jour croiser la table de Sylvain bon moment garanti (essayez le Kanoncop d'Afriqe du Sud)

le monsieur qui à écrit l'article est un trés mauvais coucheur sans doute un peu aigri et pas trés cool qui s'autorise le droit de penser à la place des autres

le taste monde estl'inverse de l'article

Jean Michel Mellier
Directeur Associé
TROISIEME SENS

 
At 10:32 AM, Anonymous Anonyme said...

et oui, ce restoet sa cave à vins et d'une affligente banalité, sans vouloir etre chauvin, il existe tant de vins à decouvrir dans l'exagone sans parler de tarlouzerie culinaire et des tonnes et des tonnes pour nous vendre à des prix démentiel de la cuisine de merde. De plus nous avons à faire à un patron véritable ordurier(connaissance de cause) bref,si vous adorez manger n'importe quoi à la sauce prout prout, boire du vin ma foi sans interet allez y. Bien noté dans les guides étrangers, ne vous inquitez pas cette pourriture a encore de beau jours d'arnarque devant lui. A bon entendeur

 
At 10:54 AM, Anonymous Anonyme said...

quelle tristesse pour le grand chef Gilles Choucroun d'être comparé au chef du teste monde (madeleine) vous ne gouterz pas à de délicieuses assietes simples avec produits frais, cuisine inventive avec une explosion de gouts autant se déplacer

 
At 8:50 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonsoir chèrs internautes,

Comme la toile rend certains si amèrs et méchants, c'est le principe du visage caché, il ne demande pas d'avoir de caractère et s'affirmer !! c'est pour celà que celà en devient souvent le rendez-vous des aigris manquant un peu de "en espagnol, celà s'appelle les Corones".

En tous les cas,la passion dérange souvent, la réussite également,il faut pourtant faire avec.

Les grands chroniqueurs gastronomiques et courageux se retrouvent sur la toile pour règler d'éventuels comptes......, certains aficionados ne craignent pas de nous défendre et, depuis octobre 2010, le guide Gault Millau France 2010 (un peu plus réputé que l'internaute versatile si connaisseur............) vient rétablir, pour ceux qui reconnaissent la légitimité de ce guide, tout le travail réalisé par Le Tastemonde.

C'est page 909, faîtes vous plaisir (ou peut-être mal pour ceux qui étaient animés de diverses volontés de nuire).

Peut-être que la passion et l'engagement, en France, dérangent,
les plus courageux ont au moins la toile pour vilipender à titre gracieux........ continuez, mais vous resterez pour toujours des anonymes que nous n'aurons jamais envie, ni loisir, de retrouver.

A vos fourchettes

 
At 4:42 PM, Anonymous Anonyme said...

dommage que ce soit le second lien dans google ...

 

Enregistrer un commentaire

<< Accueil